VaeVix

On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. Al Capone

Auteur : VaeVix (Page 1 of 3)

Un casier judiciaire vierge pour les élus ?

Pourquoi faut-il un casier judiciaire vierge pour entrer dans certaines professions alors que ce n’est pas le cas des élus ?

Ce post est une réponse à une des questions d’une série impressionnante postée pour @checknews, ayant déjà écrit un article sur le sujet pour Second Glance, j’ai décidé de m’y coller. Cet article est en licence CC-BY au cas où Checknews souhaite le reprendre.

C’est en fait un abus de langage, aucune profession n’exige un casier vierge. Nous prendrons ici l’exemple des fonctionnaires mais le mécanisme est similaire pour les professions soumises à agrément. L’article 5 de la loi Le Pors de 1983 dispose en effet que :

Nul ne peut avoir la qualité de fonctionnaire :
[…]
3° Le cas échéant, si les mentions portées au bulletin n° 2 de son casier judiciaire sont incompatibles avec l’exercice des fonctions ;

La nuance peut paraitre mince mais elle a des conséquences importantes puisque la décision d’incompatibilité est une décision administrative, individuelle, et susceptible de recours. Le Conseil d’État a ainsi confirmé l’annulation d’un licenciement de la fonction publique hospitalière sur la base d’une condamnation pour trafic de stupéfiants.

10. Considérant qu’eu égard, d’une part, aux motifs de la condamnation pénale infligée à MmeB…, qui ont été précisés au point 6 ci-dessus, d’autre part aux caractéristiques de ses fonctions d’agent d’entretien, le centre hospitalier de Hyères a, dans les circonstances de l’espèce, commis une erreur d’appréciation en estimant que les mentions portées au bulletin n° 2 de son casier judiciaire étaient incompatibles avec l’exercice, par MmeB…, de ses fonctions et que son contrat était par suite entaché d’une irrégularité qui justifiait son licenciement ;

En quoi cette nuance est-elle importante ?

Elle est importante car le Conseil Constitutionnel a rappelé que l’inéligibilité est une peine, et donc que le droit d’être éligible est plus protégé encore que le droit à un emploi dans la fonction publique ou à un agrément. Or il existe un principe constitutionnel dérivé de l’article 8 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen prévoyant que seules les peines strictement nécessaires peuvent être appliquées1)Dans ce contexte, c’est ce qu’on appelle le principe d’individualisation de la peine.. Dans les mots du Conseil Constitutionnel, en sa décision n° 2010-6/7 QPC du 11 juin 2010 :

Considérant qu’aux termes de l’article 8 de la Déclaration de 1789 : « La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée » ; que le principe d’individualisation des peines qui découle de cet article implique que la peine emportant l’interdiction d’être inscrit sur une liste électorale et l’incapacité d’exercer une fonction publique élective qui en résulte ne puisse être appliquée que si le juge l’a expressément prononcée, en tenant compte des circonstances propres à chaque espèce ;

Ce simple considérant empêche toute inéligibilité automatique pour les personnes ayant un casier judiciaire, en l’absence de condamnation expresse, sous peine d’inconstitutionnalité de la loi. C’est le point soulevé par le Conseil d’Etat dans son avis sur le projet de loi sur la confiance dans l’action publique, qui a amené, d’ailleurs, à un amendement du texte pour utiliser un mécanisme déjà validé par le Conseil Constitutionnel : les peines plancher, avec une peine plancher d’inéligibilité pour un certain nombre de crimes et délits relatifs à la probité, le juge restant libre de ne pas prononcer la peine, à condition de le justifier.

 

References   [ + ]

1. Dans ce contexte, c’est ce qu’on appelle le principe d’individualisation de la peine.

Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

Le sable dans lequel douillettes leurs autruches
Enfouissent la tête on trouve pas plus fin
Quand à l’air qu’ils emploient pour gonfler leurs baudruches
Leurs bulles de savon c’est du souffle divin
Et petit à petit les voilà qui se montent
Le cou jusqu’à penser que le crottin fait par
Les chevaux même en bois rend jaloux tout le monde
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part

George Brassens

Les gilets jaunes vont aujourd’hui encore multiplier les blocages, au nom de revendications toujours aussi floues. Comme le week-end dernier, on verra sûrement défiler côte à côte l’action française, drapeau à sacré-cœur Espoir et Salut de la France flottant au côté des anarcho-autonomes, avec des caméos de Corbières et de Ryssen, le seul activiste d’extrême droite qui arrive à être complotiste comme Soral et raciste comme Lesquen (c’est un bon ami de Jérôme Bourbon, pour vous situer le personnage). La seule surprise dans ces manifestations est qu’ils ne se mettent pas sur la gueule entre eux avant même de s’en prendre aux forces de l’ordre.

Les mots d’ordre parlons en… Moins d’impôts pour les uns, plus de services publics en même temps, dehors les bougnoules pour les autres, ceux qui dénoncent les migrants dans les camions ou bloquent une entreprise qui a le mauvais goût d’employer des étrangers. Dissolution de l’assemblée nationale élue il y a à peine 18 mois, démission de Macron, plus de frites à la cantine, 100 balles et un mars. Et une quenelle d’encouragement de Dieudonné pour la route, faut pas se priver.

Démission de Macron, au moins là dessus ils sont d’accord, mais pour mettre qui à la place, ça, mystère. Marine Le Pen ? Mélenchon ? Un Soviet populaire ? Louis XX ? Il doit bien y en avoir même favorables à un coup d’Etat du général de Villiers comme les royalo-anarchistes du Lys Noir1)Oui, oui, je sais, c’est spécial mais il faut de tout pour faire un monde..

Ces manifestations qui, rappelons le, représentent à peine sur toute la France, au plus haut de la mobilisation, ce que LMPT arrivait à réunir à Paris, un septième des manifestations contre Juppé, n’ont aucun mot d’ordre commun. Même les porte-paroles auto-désignés2)Si ça vous fait rire que les porte-paroles d’un mouvement démocratique et horizontal se soient auto-désignés parce qu’ils étaient les admins des plus grosses pages facebook, vous n’êtes pas les seuls. ont été immédiatement contestés et pour la plupart, sept sur huit tout de même, ont refusé de participer à la réunion prévue avec le premier ministre car… ils ne pouvaient pas en faire un facebook live. On se pince pour y croire.

Le problème de ces braves gens, c’est que le pognon ne pousse pas encore sur les arbres et que du jeune qui rêve d’un CDI au retraité qui se plaint de payer 100 euros de CSG en plus par mois (ce qui le placerait très confortablement dans les classes aisées avec 6000 euros de retraite) en passant par le quarantenaire qui se plaint des charges, il va bien falloir qu’un paie pour les autres…

C’est à la fois une bénédiction et une malédiction pour le gouvernement : les revendications sont tellement contradictoires et baroques qu’elles trouveront difficilement à s’exprimer électoralement. Etre contre, c’est bien, mais quand il s’agira d’établir un programme, ça va coincer. Malédiction car aucune mesure qui pourrait être prise n’est susceptible de les contenter, sauf à ressusciter Nicolas Flamel et à croiser très fort les doigts pour que sa méthode de transmutation fonctionne.

Alors certes, vous me direz qu’il y a des souffrances réelles qui méritent une écoute. Très bien, en effet une partie des classes moyennes inférieures est soumise à la concurrence des classes moyennes émergentes, il ne suffit plus d’être français pour être riche, maintenant les étrangers leur font concurrence. Hé oui ma pauv’ dame, maintenant il y a même des chinois qui vont faire des courses au Bon Marché, tout fout le camp on n’est plus chez nous, on préférait quand il suffisait de faire une opération bol de riz tous les ans à la cantine pour les miséreux qui mourraient de faim. Vous savez quoi ? Les inégalités mondiales n’ont jamais été aussi basses depuis le début du XIXème, ça va continuer dans ce sens et c’est très bien comme ça.

 

References   [ + ]

1. Oui, oui, je sais, c’est spécial mais il faut de tout pour faire un monde.
2. Si ça vous fait rire que les porte-paroles d’un mouvement démocratique et horizontal se soient auto-désignés parce qu’ils étaient les admins des plus grosses pages facebook, vous n’êtes pas les seuls.

Le juste prix, ou comment négocier en campagne

Le débat lancé par Médiapart sur les locations de salles par la campagne d’Emmanuel Macron suscite des réactions passionnées mais généralement assez peu informées de la réglementation en vigueur. Quelques éléments de contexte sur ce sujet.

Lire la suite

SNCF : le glas, ou un coup de sifflet ?

J’ose dire pourtant que je n’ai mérité

Ni cet excès d’honneur ni cette indignité.

Britannicus, Jean Racine

La future ouverture à la concurrence du trafic ferroviaire passager en France provoque inévitablement des réactions exacerbées, allant des craintes sur la sécurité à la promesse d’un service de meilleure qualité, suivant le bord politique. Malgré la diatribe sur l’ultralibéralisme, ou ces feignants de cheminots, qui accompagnent généralement ce genre de commentaire définitif, la réalité est un petit peu plus complexe. Qu’en est-il vraiment ?

Lire la suite

Laïcité Kronembourg

Sur l’autoroute, à contre-sens, à 140 sur les trottoirs
Kro Kro Kro Kronembourg
Vive vive vive vive la France

Les inconnus

Emmanuel Macron a récemment rappelé que c’était la République qui est laïque, pas la société au grand dam de certains qui y ont vu une atteinte inadmissible à la laïcité, qui imposerait à la religion de ne pas sortir de la sphère privée. Disons le tout net : c’est un contresens complet sur la signification de la laïcité et de la liberté d’expression. Celle-ci impose une certaine neutralité de l’Etat, qui a pu prendre diverses formes en France, des régimes concordataires à la loi de séparation de 1905, justement pour permettre l’expression libre des opinions religieuses dans le débat public.

Lire la suite

Un an après…

Alors que les Républicains viennent d’exclure leurs membres qui ont rejoint le gouvernement 1)Ainsi que certains autres Constructifs.2)Sans qu’un quorum soit nécessaire, cette fois., et un peu plus d’un an après ce post, il est temps de faire un premier bilan et de tenter à nouveau de faire un peu de prospective. Emmanuel Macron s’est confortablement installé à l’Elysée dans les habits d’un réformateur clairement pro-européen, dont les premiers pas sur la scène internationale ont été salués. Il a obtenu une majorité à l’Assemblée Nationale qui le met à l’abri des risques d’une coalition, avec un renouvellement très large et un groupe majoritaire qui, pour la première fois, comporte presque autant de femmes que d’hommes.

Lire la suite

References   [ + ]

1. Ainsi que certains autres Constructifs.
2. Sans qu’un quorum soit nécessaire, cette fois.

Le conflit d’intérêts

Le terme est aujourd’hui fréquemment utilisé par les politiques, les citoyens et la presse mais il est en général fort peu compris, comme le montre la séquence presque systématique :

  • Tel journal accuse un politique de conflit d’intérêts, en impliquant que c’est une faute,
  • Le politique n’ayant pas le sentiment d’avoir commis une faute nie le conflit d’intérêts.

Lire la suite

De “l’affaire” Ferrand

Je vois passer un nombre incalculable d’âneries sur Twitter à propos des révélations du Canard Enchainé sur Ferrand, plutôt que de répéter à chaque fois la même chose, voici la version longue, que je mettrai à jour au fur et à mesure.

Lire la suite

Retour vers le futur : 1848

1848, la France sort d’une révolution, le Royaume-Uni vient de libéraliser le commerce des grains en abolissant les Corn laws protectionnistes1)Abolies en 1846. : comme aujourd’hui, le débat protectionnisme contre ouverture au commerce international bat son plein, l’ambiance politique est délétère. Karl Marx vient de publier le manifeste du parti communiste, et une autre question de société est le statut des ouvriers, nouvelle classe en émergence.

Face à la protection de l’agriculture en déclin, émerge la question de l’industrie, qui exporte, mais dont le statut des travailleurs nécessite des évolutions. Remplacez agriculture par industrie et industrie par services, Uber remplaçant les forges du Creusot et vous verrez une situation qui présente quelques parallèles avec la nôtre.

Lire la suite

References   [ + ]

1. Abolies en 1846.

(Non)Uniform

Suite au retour du débat sur le port de l’uniforme à l’école, et en réponse à cet excellent post de @PadrePio, j’aimerais offrir une autre perspective sur le port de l’uniforme à l’école, nourrie de l’expérience britannique.

 

L’école en France est extrêmement politique, les grandes réformes ont toujours, ce n’est pas un hasard, eu lieu après des changements de régime traumatiques. Qu’il s’agisse de Bonaparte instituant les lycées ou de Jules Ferry après la guerre de 1870, leur finalité a toujours été double : éduquer, mais aussi former des fonctionnaires, officiers et soldats fidèles au nouveau régime1)Je fais une véritable allergie à la phrase “Le rôle de l’école est de former des citoyens” tant j’entends à chaque fois sa suite non prononcée : “qui partagent nos idées”. pour gagner la prochaine, d’où un aspect militaire très marqué 2)Les lycées sont militaires sous le premier empire, Jules Ferry crée les bataillons scolaires pour apprendre dès l’enfance à défiler au pas en uniforme, afin de préparer le service militaire..

Cet aspect top down est d’ailleurs plutôt de gauche (i.e. historiquement républicain), la droite étant plus portée sur « l’école libre », des congrégations au privé sous contrat, et opposée hier aux bataillons scolaires et aujourd’hui au collège unique.

Il ne vous aura pas échappé que le Royaume-Uni n’a pas subi les changements de régimes qui ont eu lieu en France. Des révolutions, oui, des rois décapités aussi, mais la monarchie anglaise, à travers de larges évolutions, est restée. Il n’y a donc pas, par exemple, le même type de débat sur l’enseignement de l’histoire instrumentalisé au service de deux narrations concurrentes, par exemple.

Lire la suite

References   [ + ]

1. Je fais une véritable allergie à la phrase “Le rôle de l’école est de former des citoyens” tant j’entends à chaque fois sa suite non prononcée : “qui partagent nos idées”.
2. Les lycées sont militaires sous le premier empire, Jules Ferry crée les bataillons scolaires pour apprendre dès l’enfance à défiler au pas en uniforme, afin de préparer le service militaire.

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Pin It on Pinterest